Espace Jeunes Filles

11 mars 2008

Journee mondiale de la femme a IMINTIZEGHT

23003681_p

Posté par cheriff à 22:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]


19 juillet 2007

De l'artisanat au marketing

   

Notre projet intitule « pour une promotion socioéconomique de vingt cinq jeunes filles de douars anbdour et imin’tizghte » est une réponse de proximité  à la problématique de sous développement et de désintégration des jeunes filles villageoises dans la vallée d’Amelen.

Qui ne demandent pas la charité mais veulent convaincre.

En s’impliquant directement  par l’élaboration de leurs projet a la suite d’une formation de qualité fournie par AMSED à Tiznit et Tafraout.

En soignant leur plan d’actions détaillées en établissant leur budget a partir de devis contradictoires de toute les actions.

En autofinançant une partie de leurs projet par l’engagement des cadres de l’association a disposer d’une formation d’informatique, de langues et de gestion et par la mise a disposition de la salle polyvalente du centre social Messaouda bent mbarek.

C’est la création d’une Activité Génératrice de Revenus novatrice de part son volet  formation fonctionnelle et son cote marketing dans un contexte peu favorable  et dont les résultats n’ont pas tardes a voir le jour ce qui constitue une première dans la région.

                            

22

 

                           

11

      

Posté par cheriff à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2007

Forum 2006 " innovation et proximité sociale jeunes et développement"

Scan10008

Scan10010

S'inscrivant dans la dynamique crée par 'InitiativeNationale du Developpement Humain le Forum du 9et 10 novembre 2006 " innovation et proximité sociale jeunes et développement" est le fruit de l'union de deux ambitieux programmes d'aide au développement ou plutôt de deux concept.

Le premier il s'agit   du fameux "global développement market place" version Maroc initie par la banque mondiale, qui se veut une approche de l'innovation en donnant plus de visibilité à la créativité et à l'ingéniosité des ONG qui proposent des projet de développement innovateurs et convaincants par leur financement bien entendu.

Le deuxième " bourse des projets associatifs"c'est le programme mis en place en 2004 par la CGEM a travers la Commission Entreprise et Proximité Sociale crée il y a trois ans est une action immédiate sur un environnement qu'elle ne peut  ignorer, convainque de sa responsabilité sociale,forte de l'expérience et de la réussite des deux précédentes édition se fixe pour missions:

-Ouvrir l'entreprise marocaine sur son environnement par l'initiation d'un nouveau dialogue  social et   citoyen (entreprises/associations).

Sensibiliser l'entreprise aux enjeux de la participation active sur le terrain.-   

-Améliorer l'image de l'entreprise par son encouragement a intervenir directement dans  le contexte social ou elle évolue.

-Encourager les associations a fédérer leur efforts et valoriser la qualité de leurs ressources humaines.

-Contribuer au professionnalisme du travail associatif par le renforcement des ces capacités en matière de formation dans le montage, de gestion et de coaching des projets.

   Cette rencontre entre deux monde celui de l'entreprise basé sur la productivité ,la rentabilité ,l'investissement et le profit immédiat et celui de l'association fondé sur les principes d'activisme ,de bénévolat, d'initiative et de solidarité est de nature a donner naissance à des projets de développement bénéficiant aux groupes défavorisés notamment les jeunes ( principale ressource de notre pays), à mettre en relation étroite et continue les deux mondes ,à créer une synergie entre les différents acteurs sociaux,stimuler la transparence pour des résultats a impact social pérennes , mettant en exergue toute la portée  et la philosophie du  développement humain au centre de nos intérêt en contribuant a la lute contre la pauvreté, l'exclusion et la marginalisation sociale.

Posté par cheriff à 00:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juillet 2007

الفتاوى المعاصرة لفضيلة الشيخ الدكتور يوسف القرضاوي

F1020018

 

أرسل أحد القراء رسالة يسأل فيها عن حكم الشرع الإسلامي في أمر الرحلات المختلطة التى تقيمها بعض الجامعات في فصل الصيف، حيث يقول في رسالته : " أنا شاب بإحدى الجامعات التي تنظم سنوياً معسكرات صيفية بمنطقة "باجوش" قرب مرسى مطروح في مصر، و بالطبع فإن هذه المعسكرات تكون مختلطة، و لكني كنت قد ذهبت إليه في العام الماضي، و لم اشعر أنني ارتكبت معاصي في هذا المعسكر، إذ كان معظم وقتي مع أصدقائي البنين، وحتى علاقتي مع الطالبات كانت كلها في إطار الأدب و الحياء، لا أنكر أنه كانت هناك علاقات غير سليمة، و لكني كنت حريصاً أن أبتعد عنها، وكما قلت: إنني لم اشعر أنني ارتكبت معصية في هذا المعسكر".

فما هو الرأي الشرعي في هذا الموضوع، نظرا لأنني أرغب في الذهاب إليه هذا العام مرة أخرى؟ وجزاكم الله خيرا

وقد أجاب فضيلة الشيخ الدكتور يوسف القرضاوي رئيس الإتحاد العلماء لعلماء المسلمين على هذا السؤال بقوله :

بسم الله، والحمد لله، والصلاة والسلام على رسول الله، وبعد:

اللقاء بين الرجال والنساء في ذاته ليس محرمًا بل هو جائز أو مطلوب إذا كان القصـد منه المشاركـة في هدف نبيل، من علـم نافع أو عمل صالـح، أو مشـروع خـير، أو جهاد لازم، أو غير ذلك مما يتطلب جهودًا متضافرة من الجنسين، ويتطلب تعاونا مشتركًا بينهما في التخطيط والتوجيه والتنفيذ.

ولا يعني ذلك أن تذوب الحدود بينهما، وتنسى القيود الشرعية الضابطة لكل لقاء بين الطرفين، ويزعم قوم أنهم ملائكة مطهرون لا يخشى منهم ولا عليهم، يريدون أن ينقلوا مجتمع الغرب إلينا.. إنما الواجب في ذلك هو الاشتراك في الخير، والتعاون على البر والتقوى، في إطار الحدود التي رسمها الإسلام، ومنها:.

1ـ الالتزام بغض البصر من الفريقين ، فلا ينظر إلى عورة، ولا ينظر بشهوة، ولا يطيل النظر في غير حاجة، قال تعالى: (قل للمؤمنين يَغـضُّوا من أبصارهم ويحفظوا فروجهم ذلك أزكى لهم إن الله خبير بما يصنعون.. وقل للمؤمنات يَغْـضُضْنَ من أبصارهن ويحفظن فروجهن). (النور 30، 31).

2ـ الالتزام من جانب المرأة باللباس الشرعي المحتشم: الذي يغطي البدن ما عدا الوجه والكفين، ولا يشف ولا يصف، قال تعالى: (ولا يبدين زينتهن إلا ما ظهر منها ولْـيَـضْرِبْنَ بخُمُرِهِنَّ على جيُوبهن). (النور: 31).

وقد صح عن عدد من الصحابة أن ما ظهر من الزينة هو الوجه والكفان.

وقال تعالى في تعليل الأمر بالاحتشام: (ذلك أدنى أن يُعْرَفْنَ فلا يُؤْذَيْنَ) (الأحزاب: 59).أي أن هذا الزيَّ يميز المرأة الحرة العفيفة الجادة من المرأة اللعوب المستهترة، فلا يتعرض أحد للعفيفة بأذى ؛ لأن زيها وأدبها يفرض على كل من يراها احترامها.

3ـ الالتزام بأدب المسلمة في كل شيء، وخصوصًا في التعامل مع الرجال:.

أ - في الكـلام، بحـيث يكـون بعيدًا عن الإغـراء والإثارة، وقد قال تعالى: (فلا تَخْـضَعْنَ بالقول فيطمع الذي في قلبه مَرَضٌ وقلن قولاً معروفًا). (الأحزاب: 32).

ب - في المشي، كما قال تعالى: (ولا يـضربن بأرجلهن ليُعْلَمَ ما يُخْفِين من زينتهن) (النور: 31)، وأن تكـون كالتي وصفها الله بقوله: (فجـاءته إحداهما تمشي على استحياء). (القصص: 25).

جـ - في الحـركة، فلا تتكسر ولا تتمايل، كأولئك اللائي وصفهن الحديث الشـريف بـ " المميـلات المائـلات " ولا يـصدر عنهـا ما يجعلهـا من صنف المتبرجات تبرج الجاهلية الأولى أو الأخيرة.

4 ـ أن تتجنب كل ما شأنه أن يثير ويغري من الروائح العطرية، وألوان الزينة التي ينبغي أن تكون للبيت لا للطريق ولا للقاء مع الرجال.

5 ـ الحذر من أن يختلي الرجل بامرأة وليس معهما محرم فقد نهت الأحاديث الصحيحة عن ذلك، وقالت :"إن ثالثهما الشيطان " إذ لا يجوز أن يُخَلَّي بين النار والحطب.

وخصـوصًا إذا كانت الخلـوة مع أحـد أقارب الـزوج، وفيه جـاء الحـديث: " إياكـم والدخـول على النسـاء "، قالـوا: يا رسـول الله، أرأيت الحَمْـو ؟ ! قال: " الحمو الموت " ! أي هو سبب الهلاك، لأنه قد يجلس ويطيل الجلوس، وفي هذا خطر شديد.

6 ـ أن يكون اللقاء في حدود ما تفرضه الحاجة، وما يوجبه العمل المشترك دون إسراف أو توسع يخرج المرأة عن فطرتها الأنثوية، أو يعرضها للقيل والقال، أو يعطلها عن واجبها المقدس في رعاية البيت وتربية الأجيال.

ـــــــــــــ

نقلا عن الفتاوى المعاصرة لفضيلة الشيخ الدكتور يوسف القرضاوي

Posté par cheriff à 01:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 juillet 2007

Pour une promotion socio-économique de vingt cinq jeunes filles des douars Anbdour et Imin’tizeght .

Scan10008Scan10007

FICHE DE PROJET

« Innovation et proximité sociale - Jeunes et Développement »

Fiche de Projet

1.TITRE DE PROJET :

Pour une promotion socio-économique de vingt cinq jeunes filles des douars Anbdour et Imin’tizeght .

2. DATES DE MISE EN PLACE :  Début de l’année 2007

3. INFORMATION SUR L’ASSOCIATION :

L’association Anbdour et Imin’tizeght pour le développement et la coopération ( AIDECO ) crée en Mars 2000 Opérant dans un milieu rural, adoptant l’approche participative lors de l’élaboration et l’exécution de ces projets et jouissant d’importantes potentialités humaines : des femmes et des hommes réputés d’honnêteté ,de courage  et de dévouement , géographiques : emplacement dans une zone touristique  ( la vallée d’Amelene ) ,relationnelles : tissage d’un nombre important de partenariat avec des organisations étatique et non étatique, et ayant dans son actif de nombreux projets de proximité notamment l’eau potable, la création de coopérative agricole, et l’ ouverture d’un centre social opérationnel.

Voir notre site : WWW.AIDECO.MAX.ST

Association :

L’association Anbdour Imin’tizeght pour le développement et la coopération  (AIDC)

Président :

Trésorier :

Personne de contact:

Brahim SETTAR

Ahmed SETTAR

My Elmostapha NOKRAOUI

Téléphone:

070085177-070803616

Fax:

028 80 05 05

Adresse postale:

BP N°28 TAFRAOUT

Ville:

TAFRAOUT

Province:

TIZNIT

Email:

ANBDOUR1@YAHOO.FR

4. RESUME DU PROJET:

  Le positionnement des douars anbdour et Imin’tizeght dans la vallé d’Ammelen jouissant de potentialités touristiques importantes et fréquenté par de nombreux touristes le long de l’année  l’ouverture d’un centre social de

150 mètre carré

  comprenant un salle polyvalente équipée de tables chaises et ordinateurs, un atelier de couture  comprenant des machines à coudres et pour broderie  géré par la section jeunes filles des douars (¾ de la population femmes)

    après un diagnostic mené par l’association des douars et des consultants en développement et formation professionnelle il s’est avéré que la majorité des filles appartiennent aux classes pauvres avec un taux d’analphabétisme élevé  (et qui a été revu à la baisse grâce aux efforts menés par l’association, appui technique insuffisant, circuits de commercialisations peu développés.

D’après le même diagnostic on a constaté après l’adhésion des jeunes filles a l’association une amélioration de la prise de décision suivi d’une amélioration de l’image qu’elles se font d’elles mêmes et celle que la société se fait d’elles.

Le présent projet intitulé « pour une promotion socio-économique des jeunes filles des douars anbdour et Imin’tizeght »dont les bénéficiaires seront les jeunes filles adhérentes a l’association leurs familles ainsi que la population des douars et qui vise globalement une contribution a leurs intégration économiques et sociale dans le développement de la commune en leur procurant des revenus satisfaisant  et plus spécifiquement leur performance en terme de formation professionnelle et renforcement des capacités,de production,de gestion et de commercialisation.

Pour aboutir aces objectifs, les résultats consistent a une formation professionnelle spécialisé diversifiée et axée sur une production d’articles de qualité, un meilleur écoulement des produits.Les principales actions a entamer sont : la réalisation d’un programme formation professionnelle pour le adhérentes, l’acquisition d’outils nécessaires de production ainsi que d’assurer un écoulement parfait des produits.

But du projet :

La contribution à l’intégration des jeunes filles des douars Anbdour et Imin’tizeght dans la dynamique du développement local.

Objectifs :

- La formation professionnelle  spécialisée et axée sur les résultats  de vingt cinq jeunes filles.

-assurer la commercialisation de leurs produits dans de bonnes conditions et à des prix raisonnables.

-Renforcer leurs capacités institutionnelles en matières d’organisation et de gestion

Contribution locale (fonds ou en genre):

          42000 Dirhams

  Sous forme de valeurs locatives et de L’engagement de ces cadres en matière de formation (voir détail  en annexes sur Plan d’action et Budget du projet)

Impact et résultats attendus:

-Une section de vingt cinq jeunes filles bien formées et opérationnelles.

-Une panoplie de produits artisanaux, modernes et de bonne qualité.

-Un écoulement assuré de ces produits.

-Un projet bien géré.

Subvention demandée:

   89400 Dirhams

Lieu et  espace géographique du projet :

Région : Sous Massa Draa

Province : Tiznit

Cercle : Tafraout

Commune Rurale : Amelene

Douars : Imin’tizeght/Anbdour

Population (s)/ Groupe (s) Ciblé (s) par le projet :

                Hommes : 49

                Femmes : 141

                Enfants :   55

Groupe ciblé : direct 25  indirect : 160

Cette fiche de projet, dûment remplie par l’association, doit être envoyée au plus tard

Le 14 Août 2006  à :

M. Abdellatif Lakhlioui - CGEM

Tél. : 022 25 26 96 (à 99)

Fax: 022 25 38 39

E-mail : forum2006@cgem.ma

Adresse : Angle avenue des FAR et rue Mohamed Errachid - Casablanca

Posté par cheriff à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]